Places de Port en Grèce | MooringSpot

Places de Port en Grèce



Places de Port en Grèce


 
 

La Grèce est une destination de plaisance phare en Méditerranée. En plus d’être un berceau de la civilisation, avec un riche patrimoine d’attractions culturelles et une grande destination touristique, en raison de sa géographie, la Grèce est pays qu’il est idéal de découvrir par bateau.
Avec ses 1 200 îles, plus de 4 800 îlots, en tout 13 676 kilomètres de côte, et un de vastes eaux territoriales, la République Hellénique (son nom officiel) est manifestement un pays nautique, une nation tournée vers la mer. Parmi toutes ses îles, seules 227 sont habitées, laissant ainsi la majorité d’entre elles relativement épargnées par l’homme, pour le plaisir des visiteurs. Chaque île est un monde en elle-même. Et quel meilleur moyen de s’y rendre que par bateau ? On pourrait naviguer pendant des années dans la Mer Ionienne, la Mer Egée et la mer de Crète, allant d’île en île, sans jamais visiter le même endroit plus d’une fois.
 
Compte tenu d’un tel héritage nautique, on pourrait penser que la majorité des Grecs ont un bateau et une place pour s’amarrer. Au contraire, en fait, un ressortissant grec sur 621 possède un bateau, alors que dans toute l’Europe, la moyenne est de 1 propriétaire de bateau pour 164 habitants. Ainsi la Gèce est une destination où principalement les plaisanciers venus de toute l’Union Européenne (et du reste du monde) choisissent d’amarrer leurs bateaux ou yachts.
Malgré sa côte très étendue, il y a relativement peu de ports de plaisances et les projets de construction ou d’aménagement de ports comparé aux autres destinations Européennes. En tout, il est estimé que la Grèce compte 15 000 places de port (sur le continent et dans les archipels), alors qu’un pays comme la France dispose d’un total de 10 000 places sur sa côte méditerranéenne qui ne s’étend que sur 1 700 kilomètres.

 

 

Accédez aux Places de Port en Grèce

 

Port Livadi, Grèce, port de plaisance grec

 

La Grèce étant une destination de plaisance comprenant autant d’îles, on observe un contraste en termes d’activité entre les ports insulaires et les ports situés sur le continent. Sur les îles, les ports son souvent plus isolés et sont très populaire l’été, avec un fort trafique saisonnier, mais pendant l’automne et l’hiver, les plaisanciers préfèrent amarrer leurs bateaux et leurs yachts dans des lieux plus accessibles, sur le continent, où ils ont également accès à plus de services et d’infrastructures, tel que des chantiers navals ou la possibilité d’entreposer leurs bateaux au sec.
La vaste zone que représentent les eaux territoriales de la République Hellénique pourrait être divisée en 4 grands pôles nautiques, d’Ouest en Est :

  • La région ionienne à l’ouest, s’étendant de la frontière avec l’Albanie et la célèbre île de Corfu, jusqu’au sud du Péloponnèse.
  • Athènes et la Riviera Grecque d’Attique. Le front de mer presque continu d’Athènes jusqu’au Cap Sounion bordé d’une variété de ports destinés à tous types de bateaux
  • Le nord de la Mer Egée, les Sporades, Thessaloniki et sa région
  • L’ouest et le sud de la Mer Egée, dont la Crète et les îles proches de la Turquie.

 

Port de Syros, ile grecque

Malgré sa longue côte continentale, 50% des places de port et de la capacité d’accueil des bateaux en Grèce sont concentrées sur la Côte d’Attique. Pour la grande plaisance, tels que les yachts et superyachts, 70% des postes d’amarrages sont également situés sur les 240 kilomètres de la péninsule d’Attique. Cette région est clairement le centre de la plaisance grecque notamment dû à plusieurs facteurs :
  • Il s’agit d’une des régions les plus accessibles de Grèce, dotée de plusieurs aéroports et autres transports publics.
  • La région dispose d’une grande diversité de ports, adaptés à différents types de plaisance
  • La proximité d’îles et d’îlots
Ainsi, Athènes, sa périphérie, et l’Attique sont le « port d’attache » de la Grèce.
 

 

Fira et son vieux port, Grèce

 

 

Pendant plusieurs années un manque de places de port disponibles dans cette région prisée était considéré comme un facteur limitant à la croissance de la grande plaisance. Au cours des dernières années, les ports de plaisance de cette région ont été améliorés et modernisés, grâce à des fonds privés. Il est ainsi aujourd’hui plus facile et accessible de baser un yacht en Grèce. De plus, les taxes et modalités administratives ont été simplifiées pour les grands yachts et superyachts. Bien que des améliorations de l’accueil des yachts soient toujours possibles, et bien que d’autres pays méditerranéens font évoluer leur fiscalité pour les yachts, il est probable que de plus en plus de yachts de luxes choississent d’être amarrés dans les eaux grecques dans les années à venir.
 
Contrairement à ce que l’on observe dans les pays de l’ouest de la Méditerranée, l’achat et la vente de places de port (amodiations ou de garanties d’usage) en Grèce n’est pas très répandue. Contrairement aux pratiques en Italie, en France et en Espagne, la construction et l’aménagement des ports grecs n’a généralement pas recours aux investisseurs privés en échange du droit d’occupation de postes d’amarrage. Les promoteurs et exploitants de ports financent leurs projets autrement et préfèrent mettre leurs places en location pour une durée maximale d’un an, lorsqu’ils ont des emplacements disponibles.

Accédez aux places de port en vente et en location à : 

>> Flisva Marina - Athènes
Accédez aux Places de Port à Flisvos Marina, Athènes, Grèce



>> Olympic Marine - Sounio
Accédez aux Places de Port à Olympic Marine, Sounio, Grèce

 

X
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur ou votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
En cours de chargement