Ports et Places d'Amarrage aux Iles Baléares | MooringSpot

Ports et Places d'Amarrage aux Iles Baléares



Ports de Plaisance et Places d'Amarrage aux Îles Baléares




L’Archipel des Baléares est depuis des décennies une destination très populaire, et est également l’une des régions les plus établies et appréciées dans le monde de la plaisance en Méditerranée.
 
Les ports de plaisance, et plus généralement, les infrastructures liées aux besoins des bateaux, se sont développés parallèlement à l’évolution des îles en tant que grande destination touristique. Avec la croissance rapide de la plaisance dans les années 1960 et l’utilisation de la fibre de verre dans la construction de coques, les Iles Baléares furent parmi les premières régions d’Europe à avoir vu l’émergence du yachting dans la deuxième moitié du XXème siècle.
 
L’archipel est idéalement situé dans l’Ouest de la Méditerranée et est formé d’un grand nombre d’îles, les plus grandes étant Majorque, Minorque, Ibiza (Eivissa) et Formentera. Il existe d’autres îles, certes plus petites, comme Cabrera (au Sud de Majorque), S’Espalmador ou Dragonera, ainsi qu’une multitude d’autre îles ou îlots répandus autour des quatres principales îles, ce qui fait des Baléares une destination de choix pour un grand nombre de plaisanciers, et de yachts de toutes tailles. On peut y passer des vacances entières à naviguer autour d’une des principales îles, de port en port ou d’une anse à l’autre, ou on peut également naviguer d’île en île. Bien sûr, les Baléares attirent également un grand nombre de bateaux et de yachts, traversant la Méditerranée depuis d’autres destinations, telles que d’Espagne continentale (Costa Dorada, Costa Brava) et la côte du Sud de la France, ainsi que d’Italie.

 
Le principal « hub » du yachting aux Baléares est indiscutablement Palma de Majorque, qui est la capitale de l’archipel. C’est là que se trouvent la majorité des infrastructures et des services destinés à la plaisance. Il n’est pas étonnant que la plus grande concentration de places de port se situent dans la Baie de Palma, notamment dans l’immense Port de Palma, mais également dans les marinas, plus en retrait, dans la périphérie plus résidentielle, le long de la côte.

Contrairement à la plupart des ports situés sur des « îles-destinations » en Méditerranée, certains ports des Baléares gardent un fort taux d’occupation en basse saison. L’accessibilité de Palma et son aéroport contribuent à rendre le monde local de la plaisance et du yachting actifs tout au long de l’année. Alors qu’un grand nombre d’îles méditerranéennes sont presque désertes en hiver, des bateaux de toutes tailles et les plaisanciers peuvent trouver tout ce dont ils ont besoin en termes d’hivernage, d’entretien, de réparations et de stockage, sur l’île principale des Baléares.
 

Les Iles Baléares ont connu un vague de constructions portuaires dans les années 1960 et 1970 afin de pouvoir accueillir la grande affluence de bateaux venant vers leurs côtes et afin de soutenir l’essor du tourisme local. La construction de nombreux ports de plaisance fut financée par le secteur privé, des sociétés et investisseurs, qui purent revendre le droit d’usage des postes d’amarrage créés, ou mettre ces places de port en location, pour la durée de la concession accordée par l’état. La forte demande pour des postes de mouillage ou d’amarrage dans les régions les plus prisées des îles donna lieu à un marché des places de port, existant encore aujourd’hui, où des personnes privées (le plus souvent des propriétaires de bateaux) peuvent acheter ou vendre les droits d’occupation des places, afin de se voir garantir une place pour leur bateau pour plusieurs années, ou pour investir.  

Les ports construits au cours des premières vagues de développement portuaire n’avaient pas tous anticipé la croissance des yachts de luxe et des méga-yachts. Certain ports furent construit ultérieurement, pour palier à ces besoins, tels que Puerto Portals, construit en 1984, ou plus récemment, l’ultra-moderne Port Adriano à El Toro.  

Bien que les Baléares forment un monde insulaire, chaque île garde son identité et son caractère, avec une grande diversité de d’influences culturelles et sites, attirant ainsi des visiteurs et des expatriés de tous types. Le développement du tourisme (le pilier économique des îles) commença dans les années 1950 et se poursuivit tout au long du XXème siècle, attirant une population de l’étranger et d’Espagne continentale. Depuis, le nombre d’habitants et la population saisonnière des îles a considérablement augmenté. Sur l’île de Palma à elle seule, elle a triplé depuis les années 1960. L’ambiance dans les Iles Baléares alterne annuellement entre basse-saison et haute-saison, au rythme de visiteurs venant du monde entier, mais principalement d’Europe du Nord, les nations les plus présentes et visibles étant les Allemands et le Britanniques, représentant chacun à peu près 40% des touristes. Tous types de vacanciers se rendent aux Baléares, d’horizons différents, des campeurs à la jet-set. Au fil des années, des communautés d’expatriés Européens de plus en plus nombreux se sont installés à Majorque, Ibiza et Minorque, faisant aujourd’hui des Baléares un archipel très cosmopolite, où le Castillan, le Catalan et l’Anglais sont des langues largement parlées.

 

Accédez aux Places de Port aux Iles Baléares

 

Cap Formentor, au Nord de l'Île de Majorque

 

Ibiza: son port et sa vieille ville


Vue de Ciutadella de Menorca, à l'Ouest de Minorque, Baléares.


Port de Soller, au Nord de Majorque.


Port de Palma de Majorque, la nuit.

 
 

Accédez aux places de port en vente à : 
 

>> Palma de Majorque
Accédez aux Places de Port à Palma de Majorque



>> Puerto Portals
Accédez aux Places de Port à Puerto Portals

 

X
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur ou votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
En cours de chargement